40 % des sites web utilisent WordPress

Un rapport publié par W3Techs annonce que WordPress alimente désormais 40 % des sites web, contre 35,4 % en janvier 2019 et 39,5 % le mois dernier. Il est utilisé par certaines plateformes populaires, comme zoom.us, ou des acteurs de la tech tels que microsoft.com. Son écosystème se compose aujourd’hui de plus de 8 000 thèmes et plus de 58 000 plugins.

Notons également que WordPress est le plus utilisé en Afrique du Sud, devant l’Iran, Israël et l’Espagne. La Chine, la Corée du Sud et la Russie constituent le trio des régions où le CMS alimente le moins de sites dans le monde.

La version 5 de WordPress et WooCommerce plébiscitée

S’il est essentiel de garder à jour son site pour éviter tout dysfonctionnement et être exposé à des attaques, il semble que le message soit bien compris par les propriétaires et administrateurs de site. Ils sont en effet 86 % à utiliser WordPress 5.0 et les versions supérieures, 13,2 % utilisent toujours WordPress 4.

Selon W3Techs, le plugin le plus utilisé est WooCommerce (18,9 % des sites WordPress) devant WPBakery (16,4 %) et Elementor (9,8 %).

WordPress et PHP 8 : ce qu’il faut savoir

Une position dominante sur le marché des CMS

Sur le marché des CMS, WordPress représente 64,3 % des sites dans le monde. Loin derrière, on retrouve Shopify (5,3 %), Joomla (3,4 %) et Squarespace (2,5 %), qui a dépassé le mois dernier Drupal. Parmi les autres chiffres communiqués par le rapport, la part de marché des 1 000 premiers sites s’élève à 51,8 %, jusqu’à atteindre la barre des 66,2 % pour les nouveaux sites.

Cette nette croissance de WordPress au cours des 12 derniers mois peut s’expliquer par le besoin de nombreuses petites et moyennes entreprises, qui ont été contraintes de lancer rapidement une interface web pour poursuivre leur activité. Elles ont ainsi pu bénéficier de sa popularité et de sa facilité d’utilisation pour les aider à créer un site vitrine ou de e-commerce. En tant que logiciel open-source, WordPress peut également compter sur une forte communauté d’utilisateurs, qui portent le projet et lui permettent de continuer d’évoluer au sein d’un marché, où de plus en plus de structures développent leur propre CMS propriétaire.

 

© W3Techs

W3Techs s’est appuyé sur les données des 10 millions de sites web d’Alexa ainsi que la liste de plus d’1 million de sites Tranco. À noter que les « parked domains », les sites de spams ainsi que ceux présentant peu ou pas de contenu, avec le message « Hello world ! » conservé par défaut, n’ont pas été comptabilisés.

Vous avez des questions? Vous avez besoin d’une soumission? Communiquez avec nous par téléphone au 514.532.5911 ou remplissez le formulaire ci-dessous.